Note de Patrick Joquel sur "Dans le silence de la maison"