Note de Patrick Joquel sur "Dans le silence de la maison"




Un petit livre encarté dans lequel s’intercalent de petites proses poétiques et des haïkus, cette forme dont Chantal Couliou raffole pour notre plus grande joie.

Un livre hommage à la maison dénichée en pleine tempête, maison désirée, rêvée. Finalement habitée ! Maison bretonne, en granite, conçue pour résister aux vents, aux orages.

Le refuge d’une poète. Elle y écoute le silence, les forces de la nature, les souvenirs de ses mémoires… Elle y vit sa vie de femme et de mère…

Un cocon. Un nid. Une ancre. Pour vivre au mieux possible.

J’aime ainsi quand le poème vient habiter un lieu, le donne à voir, à entendre et à sentir. Quand il devient écho, vibration et source. C’est un jeu auquel chacun peut jouer : les mots attendent.


   Dans la boite à lettres

Le vent tente de se glisser

        - indiscrétion


Patrick Joquel

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

" De l'autre côté ", lecture de Christiane Parrat

Un nouveau recueil des éditions du Petit Pois arrive dans ma boîte à lettres. Je sais que la rencontre va être déconcertante, surprenante comme tous les livres offerts par cette maison exigeante et ra