Léon Bralda

Poète, plasticien

Je cherche encore, dans les terres étranges que froisse ma mémoire, le visage de l’ange : belle âme retournée sur le chemin des vignes, à l’heure où l’innocence avait un goût de pêches et de mûres cueillies. Je fouille dans le matin qui lève à l’arrière du Vivre... Quand on jetait le diable dans la fournaise de nos dix ans, qu’on enchantait le monde pour des chats noirs et des trésors enfouis.

Publications

• « Les Hautes tours », collection Prime Abord, décembre 2016.

• « Le Bruit des nuits », collection Prime Abord, décembre 2020.

Né en 1963 à Béziers, Léon Bralda vit et travaille en Auvergne. Il partage son temps entre son métier d’enseignant et ses activités de créations poétiques et plastiques. Docteur en Esthétique et sciences de l’Art et agrégé d’Arts Plastiques, il enseigne les Arts Visuels et l’Histoire des Arts à l’Université de Clermont-Ferrand. Ce poète collabore à différentes éditions de livres d’artiste, notamment aux Cahiers-Dialogues n°3 et n°4 illustré par Ferdinand Kocik, Cahiers du Frau : « Un temps, ailleurs » illustré par Odile Fix… Co-fondateur de l’association des Passerelles et membre actif du collectif de graveurs du Chant de l’Encre, il est à l’initiative des Cahiers des Passerelles. Il crée aussi les Éditions de l’Entour qui lui permettent de dialoguer artistiquement avec ses amis graveurs et plasticiens.