Chloé Oster

Poète, comédienne
Azelvandre.jpg

Quelques flaques de boue,
Quelques rayons de soleil,

Et la volonté de comprendre quelque chose / de pardonner quelqu’un / d’aller me promener quelque part

Dans des jardins de fureur et de grâce.

Photographie de "Thirty Dirty Fingers".

Publications

• « De la joie dans les interstices », collection Prime Abord, octobre 2021.

Enfant, Chloé Oster découvre rapidement les livres et leurs pouvoirs extraordinaires qui permettent d’élargir le monde. Les mots la fascinent et l’émerveillent. Elle passe des heures bercée dans l’imaginaire de ses auteurs préférés et invente ses propres histoires pour faire comme les grands.
Adolescente, elle écrit de plus en plus. Lire pour (s’)échapper, écrire pour (s’)apprivoiser. En parallèle elle tombe amoureuse du théâtre, qui lui permet de dire des textes haut et fort pour vibrer avec les partenaires et les spectateurs.
A 18 ans elle quitte le Nord de la France pour le Mexique. Elle rencontre des artistes extraordinaires, des moustiques féroces et des papillons de toutes les couleurs. Elle avance éblouie dans ce pays où tout est possible, même créer toute la journée, même écrire de la poésie.
Plus tard elle déménage à Paris pour faire une école de théâtre. Après l’école elle unit ses deux passions - le théâtre et l’écriture - pour créer « Sous le Même Ciel » (éditions de l'Harmattan), jouée dans plusieurs théâtres parisiens.
Aujourd’hui elle essaye de barboter le plus possible dans les mots : écrire, lire, jouer, mettre en scène, enseigner… Le théâtre et la poésie peuvent désaltérer ou créer des tourbillons, ils sont des terrains de jeu merveilleux pour qui veut s’élancer vers l’humanité.